Master Brand

Les trichures chez le chien

Partagez

Intro Text
Partager son temps avec un animal de compagnie s’accompagne souvent de plaisirs simples tels que des longues promenades, des jeux et des câlins. Ainsi, lorsque votre animal commence à avoir un comportement inhabituel, vous le remarquez forcément. Si votre chien semble avoir peu d’énergie, est amaigri ou présente des signes digestifs tels que de la diarrhée, il est possible qu’il présente des symptômes de trichurose (aussi connue sous le nom de trichocéphalose).
Contenu
Image
Les trichures chez le chien

La bonne nouvelle, c’est que malgré un nom intimidant et une apparence étrange et filiforme, les trichures (Trichuris vulpis) chez le chien, sont des parasites courants et facilement traitables. Les recherches effectuées dans le cadre d’une étude récente de Parasites & Vectors1, montrent que les trichures du chien ont diminué entre 2012 et 2018, potentiellement grâce à l’utilisation de médicaments préventifs. Malheureusement, en dépit de cette baisse de la prévalence, Trichuris vulpis reste l’un des vers intestinaux le plus courant chez le chien.

Si vous vous demandez ce qui ne va pas chez votre chien (et suspectez qu’il puisse s’agir de symptômes liés à la trichurose), un rendez-vous chez votre vétérinaire vous permettra d’obtenir le traitement adapté.

Poursuivez votre lecture et apprenez tout ce que vous devez savoir sur la trichurose chez le chien et comment le protéger.

  • 1. Drake, J., Carey, T. Seasonality and changing prevalence of common canine gastrointestinal nematodes in the USA. Parasites Vectors 12, 430 (2019) doi:10.1186/s13071-019-3701-7

Qu’est-ce que la trichurose?

Trichuris vulpis est un des parasites intestinaux les plus courants chez le chien avec les vers plats, les ankylostomes et les ascaris. Ces parasites se présentent avec une extrémité avant mince et une extrémité arrière plus épaisse. Les vers adultes mesurent de 4,5 à 7,5 centimètres de long2.

Petits mais redoutables lorsqu’ils sont présents en grand nombre, les trichures du chien peuvent sérieusement affecter sa santé lorsqu’ils s’accrochent sur la muqueuse de son cæcum (la poche située au début de son gros intestin) et de son gros intestin.

Au fil du temps, l’irritation causée par les trichures peut entraîner des symptômes inquiétants, tels qu’une diarrhée hémorragique et une perte de poids.

  • 2. Trichuris Vulpis du Chien. CAPC. Source : https://capcvet.org/guidelines/trichuris-vulpis/

Comment les chiens s’infestent-ils ?

Image
Comment les chiens s’infestent-ils ?

Comment les chiens s’infestent-ils ?

Lorsqu’ils mangent de la terre, de la saleté, ou des excréments contaminés par des œufs de trichures (bienvenue dans les parcs canins !), les chiens de tout âge peuvent s’infester. Lorsqu’un chien est contaminé, les œufs ingérés se développent en vers adultes. Ces vers vont ensuite pondre des œufs dans les intestins de votre chien et ces œufs vont ensuite se retrouver dans les excréments de votre chien. (Les œufs sont si petits qu’ils sont invisibles à l’œil nu.) Au bout de 9 à 21 jours, les œufs matures et les trichures peuvent alors ré-infester le chien ou d’autres chiens2

Les œufs de trichures chez le chien sont très robustes et peuvent subsister dans l’environnement durant des années. Donc si votre chien souffre d’une trichurose, il peut facilement être de nouveau contaminé par des œufs déjà présents dans l’environnement.

Bien que la trichurose revienne souvent chez les chiens, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de contracter vous-même la maladie. Le type de trichures qui infeste les chiens ne constitue pas une menace pour les humains ; de ce fait, votre chien ne peut pas vous les transmettre.

Cela étant dit, vous devez toujours vous assurer d’une bonne hygiène en vous lavant les mains immédiatement après avoir ramassé les déjections de votre chien.

  • 2. Trichuris Vulpis du Chien. CAPC. Source : https://capcvet.org/guidelines/trichuris-vulpis/

Les symptômes de la trichurose chez le chien

Si votre chien est infesté par des trichures, il est possible qu’il soit faible et déshydraté, perde du poids ou souffre de diarrhées hémorragiques.

Comme vous pouvez l’imaginer, dans ce cas, la qualité de vie de votre chien diminue et plus l’infestation progresse, plus les symptômes apparaissent. Votre chien peut également avoir du mal à contrôler ses intestins, se forcer à aller aux toilettes ou développer une anémie (qui provoque une pâleur des muqueuses comme les gencives). Les chiens atteints de trichurose peuvent avoir un gros ventre et avoir l’air faibles et peu soignés. S’ils ne sont pas traités, les trichures chez le chien peuvent entraîner une grave maladie.

Bien qu’il existe certains symptômes de trichocéphalose chez le chien qui peuvent être surveillés, certains chiens peuvent souffrir d’une trichurose et ne présenter aucun signe. C’est pour cette raison que des contrôles réguliers ainsi qu’un traitement contre la maladie du trichocéphale par le biais de médicaments préventifs sont très importants.

Gardez à l’esprit que les trichures peuvent être particulièrement nocifs chez le chiot, les chiens dont le système immunitaire est affaibli et les chiens âgés. De plus, les signes chez les chiens coïncident souvent avec ceux d’autres parasites et de graves problèmes de santé, donc si vous pensez que votre chien est malade, contactez votre vétérinaire pour obtenir l’aide d’un professionnel.

Diagnostic de la trichurose chez le chien

Votre vétérinaire peut diagnostiquer la trichurose chez votre chien en réalisant une coproscopie qui correspond à l’examen de ses excréments dans le but d’y détecter des œufs de trichures.

Cependant, comme les œufs de trichures peuvent mettre un certain temps à apparaître dans les excréments de votre chien après une infestation, le test peut entraîner un faux négatif. Si cela arrive, votre vétérinaire peut toujours diagnostiquer un cas probable en se basant sur des signes communs de trichurose chez le chien, à savoir la diarrhée chronique et la perte de poids.

Compte tenu des défis entourant le diagnostic des trichures du chien, sans parler des symptômes désagréables, il est préférable de considérer des options de traitement mensuel.

Traitement de la trichurose chez le chien

Même si la Trichurose peut être effrayante, son traitement est heureusement facile. Votre vétérinaire vous prescrira un vermifuge pour éliminer les vers et apporter à votre chien un soulagement bien mérité. Suite à la prescription initiale, votre vétérinaire peut vous recommander des traitements répétés afin de contrôler l’infestation.

Si vous constatez la présence de vers dans les selles de votre chien après la vermifugation, ne vous inquiétez pas. Il est courant que les chiens expulsent des vers après le traitement. C’est normal et cela signifie que le produit fonctionne.

Médicaments contre la trichurose du chien

Certains vermifuges courants contenant de la milbémycine oxime ou du fenbendazole sont des traitements couramment prescrits. Étant donné que certains médicaments mensuels de protection contre les parasites à large spectre (demandez conseil à votre vétérinaire) traitent également les trichures du chien (parmi d’autres parasites courants comme les ankylostomes, les ascaris et les vers plats), c’est un moyen simple de vous assurer que votre chien est protégé à long terme. Pour prévenir une ré-infestation par les trichures, assurez-vous que chaque chien de votre foyer est traité régulièrement.

Prévention de la trichurose chez le chien

La ré-infestation par les trichures étant un phénomène courant, ne vous découragez pas s’il faut du temps pour se débarrasser de ces parasites. Pendant qu’il se rétablit, vous pouvez réduire ses chances de se ré-infester en suivant quelques étapes simples.

Assurez-vous que votre jardin est exempt de déjections canines et que les nouveaux excréments sont emballés dans un sac ou ramassés immédiatement pour empêcher que davantage de trichures pénètrent dans l’environnement. N’oubliez pas que les œufs de trichures infestants peuvent persister dans votre jardin pendant de nombreuses années. Votre chien court donc un risque même lorsque vous nettoyez assidûment derrière lui.

Vérifiez régulièrement les excréments de votre chien pour y détecter des signes d’une parasitose (les déjections doivent être sanglantes et liquides) et administrez à votre animal un traitement mensuel qui protège le chien contre les trichures. En plus d’un médicament vermifuge, envisagez un préventif à large spectre qui cible d’autres parasites comme les tiques et les puces.

Votre vétérinaire vous recommandera les produits les mieux adaptés. Demandez-lui conseil.  

Si votre chien semble malade, souvenez-vous : les symptômes de la trichocéphalose et d’autres maladies peuvent parfois être subtils ou mettre du temps à apparaître. Pour garantir le bien-être de votre chien, consultez votre vétérinaire. Une fois votre compagnon canin correctement diagnostiqué et traité, vous pourrez recommencer à passer du bon temps ensemble.

Partagez

Open Modal