Master Brand

Symptômes d’infestation par les vers à surveiller chez les chats et les chatons

Partagez

Intro Text
Même si votre chat est infesté par des vers, il peut sembler parfaitement heureux et en bonne santé. Néanmoins, pendant ce temps-là, les parasites se multiplient à l’intérieur de son organisme sans que vous vous en rendiez compte !
Les symptômes d’infestation par les vers chez les chats et les chatons varient selon le genre de vers qui l’infestent.
Contenu

Mon chat est-il à risque ?

Image
Symptômes d’infestation par les vers à surveiller chez les chats et les chatons

Mon chat est-il à risque ?

Les chats de tous âges dans le monde entier peuvent avoir des vers, mais ceux qui se promènent en dehors de la maison sont particulièrement à risque. Les petits rongeurs, comme les souris, les musaraignes et les campagnols, ainsi que les oiseaux, peuvent être porteurs de parasites internes. En chassant et en mangeant sa proie, un chat peut en être infesté.

Les chatons sont à risques d’infestation, notamment d’Ascaris. En effet, les larves d’Ascaris peuvent être transmises par le lait maternel. Ils peuvent également être infestés de vers plats appelés Dipylidium caninum, suite à l’ingestion, lors du toilettage, de puces qui en sont porteuses. En outre, même si un chat passe sa vie en intérieur, cela ne signifie pas qu’il est en sécurité ; en effet, les puces porteuses de Dipylidium caninum peuvent facilement être transportées sur les vêtements ou sur d’autres animaux dans la maison, et contaminer alors la maison par les œufs qu’elles y pondent. Des œufs de Toxocara cati peuvent également être malencontreusement transportés sous les chaussures.

Symptômes d’infestation par les vers chez les chats

Les ascarides et les Dipylidium caninum infestent couramment les chats, mais il existe de nombreux autres genres de vers retrouvés en France, avec différents symptômes associés.

Symptômes d’infestation par les ascarides

Image
Chat avec des vers intestinaux

Symptômes d’infestation par les ascarides

Ces vers sont longs et ronds, et ressemblent quelque peu à des spaghettis, mais avec une extrémité en pointe. Bien que leurs œufs soient excrétés dans les excréments de votre chat, les œufs d’Ascaris sont si petits qu’ils ne sont pas visibles à l’œil nu et vous ne pourrez pas savoir qu’ils sont là.

Ces envahisseurs désagréables peuvent provoquer les symptômes suivants :

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Perte de poids, malgré un appétit normal ou augmenté
  • Pelage terne
  • Manque d’énergie ou léthargie
  • Ventre gonflé ou distendu (dans les cas sévères et en particulier chez les chatons)

En cas de symptômes, consultez votre vétérinaire.

Symptômes d’infestation par des Dipylidium caninum

Image
chat à l’intérieur semblant inquiet

Symptômes d’infestation par des Dipylidium caninum

Contrairement aux œufs d’Ascaris, vous pouvez voir facilement à l’œil nu des segments de Dipylidium caninum excrétés dans les selles de votre animal. Le Dipylidium caninum a un long corps en forme de ruban de couleur crème et ses sacs d’œufs, qui ressemblent à des grains de riz, peuvent souvent être éliminés dans les excréments du chat. Les vers vivent dans l’intestin de votre chat, se nourrissant de leurs nutriments.

Bien que les chats concernés soient principalement les chats plus âgés, les chatons peuvent également être affectés, par exemple par l’ingestion d’une puce infestée. Souvent, les chats ne montrent aucun symptôme, mais les signes fréquents à surveiller sont les suivants :

  • Augmentation de l’appétit
  • Nettoyage ou lavage excessif de la zone autour de l’anus
  • Présence de petits segments de vers ou de grains ressemblant à du riz autour de l’anus

En cas de symptômes, consultez votre vétérinaire.

Symptômes d’infestation par les ankylostomes

Image
Chat à l’extérieur se promenant dans le voisinage

Symptômes d’infestation par les ankylostomes

Bien qu’ils ne soient pas aussi fréquents que les Dipylidium caninum et les ascarides, les propriétaires d’animaux doivent être vigilants concernant les ankylostomes. Ils se nourrissent en déchirant et retirant des fragments de muqueuse intestinale du chat grâce à leurs pièces buccales. Une forte infestation peut même entraîner une anémie. Dans les cas extrêmes, ils peuvent être mortels, en particulier chez les chatons. Si un chat a déjà été exposé à des ankylostomes, il peut avoir une certaine immunité envers ces parasites à l’âge adulte, et dans ce cas ne présenter aucun symptôme.

Les signes fréquents à surveiller sont les suivants :

• Sang dans les selles de votre chat

• Diarrhée

• Douleur abdominale

En cas de symptômes, consultez votre vétérinaire.

Symptômes d’infestation par les vers pulmonaires

Comme son nom l’indique, ces parasites vivent dans les bronches et les bronchioles des chats. Ils peuvent causer une gêne respiratoire et des lésions pulmonaires.

Le parasite est hébergé par des limaces et des escargots et se transmet généralement aux chats lorsqu’ils mangent un autre animal, comme un oiseau ou un rongeur, qui a lui-même ingéré un mollusque infesté. Naturellement, les chats qui chassent ou qui sont en contact avec des limaces et des escargots sont les plus à risque.

Les signes fréquents à surveiller sont les suivants :

  • Toux
  • Respiration sifflante
  • Difficultés à respirer

Si vous repérez l’un de ces symptômes ou si la santé de votre chat vous inquiète, vous devez parler à votre vétérinaire.

Quels sont les effets à long terme des vers digestifs chez les chats ?

Image
Interaction entre le chat et son propriétaire à l’intérieur

Quels sont les effets à long terme des vers digestifs chez les chats ?

Étant donné que les vers sont des parasites qui se nourrissent des nutriments de votre chat et, dans certains cas, de fragments de muqueuse intestinale, les chats peuvent développer beaucoup de problèmes de santé. Dans les cas sévères d’infestations par les vers, ils peuvent bloquer les intestins, ce qui provoque de très graves problèmes de santé. Dans de rares cas, les vers peuvent entraîner le décès, en particulier chez les chatons.

Traitement des vers

Les vers sont présents partout et peu importe si votre chat reste à l’intérieur toute la journée ou s’il s’agit d’un nouveau-né, il présente un risque d’en contracter. La seule façon de vous assurer de protéger complètement votre chat est de le vermifuger régulièrement, pour éliminer régulièrement ces parasites et les empêcher de causer des problèmes de santé.

Il existe une vaste gamme de produits vermifuges disponibles pour traiter les chats infestés et aider à prévenir une infestation. Ces produits ciblent différents types de vers et sont administrés différemment : produits oraux tels que comprimés, pâtes, poudres, sirops, …

Certains produits ciblent à la fois les ascarides et les Dipylidium caninum, tandis que d’autres ne traitent qu’un seul type de ver.

Selon l’infestation de votre animal, votre vétérinaire prescrira le produit adapté à sa situation.

N’oubliez pas de traiter votre chat contre les puces

Certaines puces transportent les parasites Dipylidium caninum ; il existe donc également un risque de parasites partout où vont les puces. Les chats doivent être traités contre les puces régulièrement. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Que puis-je faire d’autre pour réduire le risque de vers ?

Image
Traitement d’un chat avec un comprimé

Que puis-je faire d’autre pour réduire le risque de vers ?

Vermifuger régulièrement votre chat est de loin le meilleur moyen d’éviter une infestation, mais vous pouvez également contribuer à réduire le risque avec les actions suivantes :

  • Désinfecter régulièrement les bacs à litière
  • Nettoyer la litière de votre chat aussi souvent que possible

Vous devez également vous assurer que les enfants se lavent soigneusement les mains s’ils ont été dans un jardin auquel les chats ont accès. La raison en est que dans de rares cas les Ascaris peuvent infester les humains, ce qui peut entraîner une cécité, en particulier chez les enfants.

N’oubliez pas que la meilleure protection contre ces parasites internes est de vermifuger régulièrement votre chat pour les éliminer. Si vous avez des doutes ou des questions, rapprochez-vous de votre vétérinaire !

Partagez

Open Modal